Infolettre RESQ 10 sept. 2016

Au menu :

  • Nouvelles internationales: la France bouge !
  • Nouvelles canadiennes et campagne de soutien
  • Ce qu’a fait le RESQ cet été
  • Petites annonces

 

Nouvelles internationales : la France bouge !

Au moment où ces lignes sont publiées, l’agence gouvernementale française ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) est en période de consultation, suite à la publication préliminaire de son rapport sur l’hypersensibilité environnementale. Le RESQ pourrait y participer.

————————————————————————

Nouvelles canadiennes et campagne de soutien:

Le Comité permanent de la santé de la Chambre des Communes redépose son rapport sur les champs électromagnétiques au nouveau gouvernement libéral, qui se prononcera à ce sujet en octobre. L’organisation canadienne Citizens for Safe Technology (C4ST) a lancé une campagne d’appui à ce rapport, que vous trouverez en anglais sur leur site et en français au Québec.

Voici quelques recommandations de ce rapport, dont plusieurs concernent l’électrohypersensibilité :

Recommandation 2

Que Statistique Canada envisage d’ajouter à l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes des questions sur l’hypersensibilité électromagnétique.

Recommandation 3

Que le gouvernement du Canada, par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada, envisage de financer la recherche sur les tests, le diagnostic et le traitement de l’hypersensibilité électromagnétique, et sur son impact possible sur la santé au travail.

Recommandation 4

Que l’Association médicale canadienne, le Collège royal des médecins et chirurgiens, le Collège des médecins de famille du Canada et l’Organisation mondiale de la santé envisagent de mettre à jour leurs lignes directrices et leur matériel de formation continue sur le diagnostic et le traitement de l’hypersensibilité électromagnétique, afin que ces documents tiennent comptent des données scientifiques les plus récentes et reflètent les symptômes des Canadiens.

Recommandation 5

Que le gouvernement du Canada continue de prendre des accommodements raisonnables en cas de manifestations d’intolérance au milieu, comme l’hypersensibilité électromagnétique, conformément à ce qu’exige la Loi canadienne sur les droits de la personne

Recommandation 8

Qu’un organe scientifique indépendant reconnu par Santé Canada détermine s’il faut adopter au Canada les mesures et les lignes directrices décidées dans d’autres pays, comme la France et Israël, pour limiter l’exposition aux radiofréquences des groupes vulnérables, dont les bébés et les jeunes enfants en milieu scolaire.

Recommandation 9

Que le gouvernement du Canada élabore une campagne de sensibilisation à l’utilisation sûre des technologies sans fil, comme les téléphones cellulaires et le Wi-Fi, dans des environnements clés comme l’école et la maison, afin que les enfants et les familles canadiennes réduisent les risques potentiels de l’exposition aux radiofréquences.

Si vous êtes d’accord avec ces recommandations, et préoccupé-e par l’impact des champs magnétiques – dont les radiofréquences – sur la santé, empressez-vous d’appuyer la campagne de C4ST en écrivant à, au moins :

  • votre député fédéral,
  • à la ministre fédérale Jane Philpott

En envoyant une copie conforme à votre député provincial, à la Direction nationale de la santé publique du Québec et au Ministère de la santé et des services sociaux du Québec. Toutes les instructions et les sites où vous trouverez les coordonnées de ces personnes sont sur les sites web mentionnés quelques lignes plus haut.

—————————————————————————–

Ce qu’a fait le RESQ cet été :

APPUI À DES CITOYENS SOUCIEUX DES EFFETS NOCIFS DES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES

  • Appui aux citoyens de Bolton-Est (protestation contre l’implantation d’une tour de téléphonie cellulaire par Bell Mobilité à moins de 300 mètres d’habitations, à côté d’une réserve naturelle et sur un chemin historique) et ce qui s’est passé :
    • Communiqué de presse (voir ci-dessous)
    • Voir pour plus d’information l’article de Marco Fortier, dans Le Devoir du 23 août 2016
  • Appui à la campagne Les mamans se soucient (Moms Who Care) du Citizens for Safe Technology (C4ST); vous pouvez, à titre individuel, soutenir cette campagne (voir Les nouvelles canadiennes, précédemment)

 

ACTIONS POUR FAIRE CONNAÎTRE LE RESQ :

  • Production d’un dépliant sur le RESQ – vous pouvez le télécharger sur le site, à partir de notre page Qui sommes-nous
  • Rédaction d’un texte annonçant la création du RESQ, dans le no d’automne de la revue La Maison du 21e siècle. EN KIOSQUE MAINTENANT !
  • Présence parmi les exposants à la Foire Écosphère (Montréal) et distribution de notre dépliant.
  • Présence à la conférence de la Dre Riina Bray, médecin de l’Ontario qui soigne les personnes ES, à la foire Écosphère (Montréal); voir sa conférence sur le site http://maisonsaine.ca: https://maisonsaine.ca/zone-video/soins-offerts-electrohypersensibles-riina-bray.html

 

ARTICLES/ACTIONS DE SENSIBILISATION À L’IMPACT DES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES :

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec (RESQ) appuie les citoyens de Bolton-Est opposés à  l’installation d’une tour de télécommunication

Montréal, le 10 août 2016 – La nouvelle association québécoise de personnes électrohypersensibles, le Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec (RESQ), s’inquiète de la prolifération incontrôlée de tours et antennes de télécommunications et dénonce l’absence de de prise en compte des impacts possibles de ces installations sur la santé des populations vivant à proximité. Cette semaine, comme des médias l’ont rapporté, Bell a tenté d’installer en Estrie une tour de télécommunications malgré l’opposition de citoyens de la municipalité concernée, Bolton-Est. Ceux-ci avaient refusé en presque totalité lors d’un référendum organisé par la municipalité le changement de zonage qui aurait permis l’installation de cette tour à 300 mètres et moins d’habitations où vivent des familles comptant de jeunes enfants. Au cours des dernières années, cette compagnie a installé d’autres tours dans la région en faisant fi de l’opposition de citoyens.

Fondé le 18 juin dernier, le RESQ regroupe des personnes souffrant d’électrohypersensibilité (EHS). Les personnes EHS réagissent fortement à la présence de tours et antennes-relais dans leur environnement, installations dont les émissions affectent notamment leur système nerveux central, système cardiovasculaire et système cutané. Outre l’électrohypersensibilité, la recherche scientifique démontre l’existence de liens entre l’exposition à ces installations et les problèmes de santé suivants : changements dans les niveaux d’hormones et de neurotransmetteurs,  signes précurseurs de diabète, développement de cancers.

Le principe de précaution doit donc prévaloir. Ces tours et antennes ne devraient pas être installées à moins de 500 mètres des habitations ou des lieux de travail. Enfin, l’état de santé des personnes habitant dans un rayon de deux kilomètres de tours de téléphonie cellulaire devrait faire l’objet de surveillance par les autorités de santé publique, puisque certaines études ont indiqué des impacts négatifs au-delà d’un rayon de 500 mètres de ces installations.

Pour tout renseignement, ou pour connaître les études scientifiques ayant servi à rédiger ce communiqué, écrire à : electrosensibilitequebec@gmail.com

————————————————————————–

PETITES ANNONCES 

Note : Nous acceptons d’insérer dans l’infolettre des annonces susceptibles d’aider des personnes électrohypersensibles, par exemple de type hébergement. Nous connaissons les personnes ayant annoncé, mais nous n’assumons pas de responsabilité pour tout ce qui touche ces annonces.

Refuges-répit :

1. Gîte « Électro-Home » à Sutton à 5 minutes à pieds du centre du village.

Offre un gîte, chambre avec lit double, pour court et moyen séjour à Sutton dans une maison entièrement conçue et construite par et pour une personne chimico et électrosensible. Cette maison est réservée aux personnes non-fumeuses qui acceptent de ne pas utiliser de produits chimiques ni d’appareils sans-fil. Repos assuré pour les personnes EHS exténuées. Pour information téléphoner au 1-579-436-8232

2.  Gîte Le piano qui jardine, couette et concert.  

Séjournez chez Serge-André Jones, l’auteur de la fameuse « Soupe électro »!  « Le piano qui jardine – couette et concert », dans la région de Chaudière-Appalaches, est un gîte « électro-propre » dans lequel les invités peuvent se faire jouer du piano, se reposer et récupérer dans un endroit sain. Le niveau d’ondes dans la maison est très bas, moins de 1 microwatt par mètre carré dans les chambres à coucher.  Il y a un compteur non-communiquant.  La seule émission d’ondes vient du compteur de la voisine à environ 200m ce qui donne quelques traces d’ondes dans le salon.  (Un pic de 8 micro-watts par mètre carré à tous les 30 secondes, dans cette pièce seulement.)  Les clients peuvent aussi dormir en camping dans la grange ou la forêt.  C’est l’occasion de faire de belles balades dans les bois pour découvrir de magnifiques chutes et rivières dans les environs.  Ouvert à l’année.

Lien Airbnb: https://fr.airbnb.ca/rooms/13116103?checkin=21%2F07%2F2016&guests=1&s=XXUXlBXR

2 réflexions au sujet de « Infolettre RESQ 10 sept. 2016 »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s