Infolettre RESQ 6 décembre 2016

 

  • Ce qui s’est passé au Québec/Canada depuis la dernière Infolettre
  • Ce qui s’est passé ailleurs dans le monde
  • Nouvelles brèves du RESQ
  • Petites annonces

 

CE QUI S’EST PASSÉ AU QUÉBEC/CANADA depuis l’infolettre du 10 septembre 2016

Réponse de Santé Canada au rapport du Comité permanent de la santé sur le rayonnement électromagnétique et la santé des Canadiens

En octobre, la ministre fédérale de la santé, Madame Jane Philpott répondait au Comité permanent de la santé de la Chambre des Communes, au sujet du rapport déposé en juin dernier (2016). Malheureusement, elle n’a pas jugé bon d’instaurer un système qui permettrait de rapporter les effets biologiques survenus suite à une exposition aux ondes. Elle n’a pas jugé bon non plus d’ajouter à l’Enquête nationale sur la santé (auprès des Canadiens) des questions sur l’hypersensibilité électromagnétique. Une réponse décevante et déplorable, étant donné la situation – tant le développement incontrôlé de la technologie sans fil que celle des électrohypersensibles, dont le nombre s’accroît depuis plusieurs années.

  • Ce qu’a fait le RESQ relativement au rapport :Une lettre, rédigée par la présidente du RESQ, Madame Hélène Vadeboncoeur, et bonifiée par André Fauteux, éditeur de la Maison du 21e siècle et par la chercheure engagée Louise Vandelac, a été co-signée par 53 Québécois et Québécoises, dont une vingtaine de personnes très connues au Québec. La lettre demandait essentiellement au gouvernement fédéral d’appliquer les recommandations de son propre Comité permanent de la Santé sur le rayonnement électromagnétique et la santé des Canadiens. Voir plusieurs des recommandations du rapport dans notre Infolettre du 10 septembre 2016. Une campagne avait été initiée durant l’été par l’organisme Canadians for Safe Technology et demandait la même chose. La lettre a été publiée le 17 octobre dernier par La Presse + et par le Huffington Post.

 

Conférence du Dr. Belpomme à l’UQAM, le 3 novembre, et séminaire le 2 novembre

Dans le cadre d’un congrès sur l’environnement organisé par l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, début novembre 2016, la chercheure engagée et professeure de l’UQAM Louise Vandelac a invité le Dr. Dominique Belpomme, chercheur principal d’une étude sur l’électrosensibilité et ses biomarqueurs, à donner une conférence le soir du 3 novembre. À l’occasion de la publication de son plus récent ouvrage Comment naissent les maladies. Plusieurs personnes EHS ont été l’entendre.

  • Participation du RESQ – témoignages de nos membres: Madame Louise Vandelac a aussi organisé un séminaire la veille, où le Dr. Belpomme a donné une conférence sur l’électrosensibilité, en présence de médecins et chercheurs invités, et où six membres du RESQ ont témoigné de l’apparition de l’EHS dans leur vie et des conséquences que cela a eues pour eux.  Lors de ce séminaire le docteur Belpomme, qui soigne des personnes électrohypersensibles (EHS), a recommandé aux EHS notamment de porter des vêtements blindants lorsqu’ils sont exposés aux radiofréquences. Ceux-ci diminuent leur exposition. Il peut s’agir par exemple d’un chandail blindant par-dessus un autre chandail de coton (le vêtement ne doit pas être contre la peau et d’un chapeau blindant, afin de protéger le cerveau, les organes et le cœur.

 

Audiences à la Régie de l’Énergie le 1er décembre: demande du RAPLIQ et de l’AQLPA de ne pas détruire les stocks de compteurs électromécaniques

Le RAPLIQ, conjointement avec l’AQLPA ont fait une demande, il y a quelques mois, à la Régie de l’Énergie, de ne pas autoriser Hydro-Québec à détruire le stock de compteurs électromagnétiques encore en sa possession (quelques centaines de mille), étant donné que des personnes électrosensibles réagissent aux hautes fréquences transitoires émises notamment par l’alternative aux compteurs intelligents, les compteurs numériques non communicants. Il s’agit de ce que les fournisseurs d’électricité appellent ‘électricité sale’. Pour plus d’informations, lire la page 55 du livre de Martin Blank Ces ondes qui nous entourent (Écosociété, 2016).

L’audience à la Régie de l’Énergie a eu lieu le 1er décembre 2016, et on pouvait y avoir accès en direct (audio) par Internet. Les avocats d’Hydro-Québec, du RAPLIQ et de l’AQLPA ont présenté leurs arguments et ont plaidé, ce qui a pris 5 heures. La juge doit rendre son jugement à propos de la demande du RAPLIQ et de l’AQLPA.

À cette occasion, au moins 200 personnes ont envoyé une lettre à la Régie, lettres qui continueront à être mises en ligne sur le site de la Régie.

  • Ce qu’a fait le RESQ à ce sujet : Le RESQ a envoyé une lettre à la Régie, appuyant la requête du RAPLIQ et de l’AQLPA.

Implantation d’une tour de plus de téléphonie cellulaire en Estrie, contre la volonté des citoyens

La tour de téléphonie cellulaire de Bell Mobilité dont il a été question dans notre Infolettre du 10 septembre dernier a finalement été implantée sur le chemin Bolton Pass, dans la municipalité de Bolton-Est, en dépit de l’opposition d’un groupe de citoyens. L’affaire s’est rendue en Cour, car Bell Mobilité a fait une demande d’injonction pour pouvoir installer sa tour. Les citoyens ont perdu mais « les voisins surveillent ». Plusieurs habitations se trouvent à moins de 300 mètres de la tour.

  • Ce qu’a fait le RESQ à ce sujet : Le quotidien Le Devoir, sous la plume du journaliste Marco Fortier, a publié un article intitulé Ottawa sous pression – Un député du PLC juge que les citoyens n’ont pas suffisamment voix au chapitre, où il interviewait plusieurs personnes, dont notre présidente Hélène Vadeboncoeur.

CANADA – Article de Stephen Genius (Université de l’Alberta, Edmonton) sur l’électrosensibilité, maintenant disponible en français

L’excellent article du scientifique canadien Stephen Genius sur l’électrohypersensibilité, Electromagnetic Sensitivity : Fact or Fiction ?  est maintenant disponible en français, depuis novembre dernier ! Le Dr Genius se passionne pour la santé environnementale et enseigne à la Faculté de médecine et dentisterie de l’Université d’Alberta. Il a reçu la médaille du Gouverneur général du Canada pour sa contribution à la société canadienne.

 

CE QUI S’EST PASSÉ AILLEURS DANS LE MONDE

FRANCE – Critique du rapport de l’ANSES par le Dr. Belpomme et le ECERI

Au moment d’écrire ces lignes, nous venons de recevoir la réponse de l’ECERI (Dr. Dominique Belpomme et collègues) au pré-rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire… en France) en consultation plus tôt cet automne. L’European Cancer and Research Institute (ECERI), un centre de recherche européen (siège social : Belgique) a été créé en 2011. Organisme à but non lucratif, il mène notamment des études en santé environnementale.

L’ÉCERI critique le rapport de l’ANSES sur l’hypersensibilité électromagnétique, notamment l’absence d’expertise clinique ou de recherche du groupe de travail qui l’a écrit en matière de champs électromagnétiques et surtout, d’électrosensibilité. Ceci, selon cette critique, a donné lieu à un « (grand) nombre d’inexactitudes médicales et scientifiques,  (à des) digressions idéologiques scientifiquement non fondées et d’hypothèses non validées ». Dommage que cet effort du gouvernement français – ce ne sont pas tous les gouvernements qui acceptent d’examiner la question de l’électrosensibilité – aboutit à toutes fins pratiques à en nier l’existence. Espérons que l’ANSES tiendra compte de la critique de l’ECERI et des observations reçues lors de la consultation menée cet automne.

ETATS-UNIS  – Étude sur le cancer et l’exposition aux cellulaires, par l’organisme fédéral américain le National Toxicology Program

Un rapport préliminaire d’une étude menée sur des rats de laboratoire par le National Toxicology Program, aux États-Unis, a montré un lien entre l’exposition aux ondes émises par un cellulaire et le développement de deux types de cancer : dans le cerveau et le cœur, chez les rats de sexe masculin, après de nombreux mois d’exposition. Aucun rat du groupe-témoin n’a eu le cancer. À la suite de ce rapport, l’American Academy of Pediatrics (Académie américaine de pédiatrie) a émis une recommandation à l’intention des parents, les encourageant à réduire l’exposition chez leurs enfants en ne les autorisant à faire seulement des appels essentiels et brefs, en tenant le cellulaire à un pouce de leur tête, parmi d’autres mesures de précaution. Une pétition a été lancée pour que le gouvernement américain publie le rapport de l’étude du Natioanl Toxicology Program.

SUISSE – Rapport européen maintenant disponible en français

Une association suisse vient de publier, en français, le rapport de l’EUROPAEM, soit des lignes directrices pour la prévention, le diagnostic et le traitement des problèmes de santé et maladies liés aux CEM. Cet organisme les avait publiées en anglais dans Reviews on Environemental Health.

BRÈVES NOUVELLES DU RESQ 

Arrivée d’une nouvelle personne au Conseil d’administration

Un membre du CA élu le 18 juin dernier s’étant vu dans l’impossibilité de remplir son mandat sera remplacé à partir de janvier 2017 par Madame Kate Showers, une personne électrosensible qui est aussi chercheure et qui demeure en Estrie depuis quelques années. Elle était à l’assemblée de fondation le 18 juin dernier. Nous sommes très heureux de son arrivée prochaine au C.A. !

Création de groupes de soutien régionaux

Ces dernières semaines nous avons écrit à nos membres, de plus en plus nombreux, au sujet de  la création de groupes de soutien régionaux, afin de faciliter les échanges et activités parmi eux. Ces groupes seront finalisés d’ici les Fêtes, et les membres de ces groupes recevront bientôt de l’information à ce sujet.

Insertion de témoignages sur notre site web

Nous commencerons au cours des prochaines semaines à publier sur notre site web des témoignages de personnes électrosensibles membres du RESQ. Ces témoignages visent à ‘témoigner’, c’est-à-dire que ces personnes parleront de ce qui leur est arrivé, de comment elles se sont aperçues de leur électrosensibilité, de ce qu’elles ont fait depuis et de l’impact sur leur vie. Le témoignage peut être signé du nom complet de la personne, de son prénom seulement, ou d’un pseudonyme (en fournissant au RESQ ses coordonnées, car nous attestons de l’authenticité de la personne auteure du témoignage). Avec une longueur de trois pages maximum.

Article sur notre présidente

Un webzine (magazine sur le Web) vient de publier un article faisant le portrait d’Hélène Vadeboncoeur. Voir le numéro du 30 novembre de Covivia, vol. 12, no 19.

LISTE DE RESSOURCES

Depuis quelques mois, il y a beaucoup d’effervescence autour de l’électrohypersensibilité et des effets biologiques des champs électromagnétiques. De nouvelles pages Facebook voient le jour, de nouveaux articles sont publiés, de nouvelles actions ont lieu. Heureusement, quelques membres du RESQ sont à l’affût ! D’ici janvier prochain, sur notre site web, la page Information sera enrichie de plusieurs liens pour vous permettre d’en savoir plus sur le sujet et de connaître des ressources utiles! En attendant, allez consulter notre page Facebook Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec RESQ.

 

PETITES ANNONCES

Note : Nous sommes heureux d’insérer dans l’infolettre des annonces susceptibles d’aider des personnes électrohypersensibles, par exemple de type hébergement. Nous connaissons les personnes ayant annoncé, mais nous n’assumons pas de responsabilité pour  ce qui touche ces annonces. Placer une annonce est gratuit pour les membres du RESQ. Si vous n’êtes pas membre, svp nous écrire à electrosensibilitequebec@gmail.com

 

DANS LES LAURENTIDES :

Besoin de répit dans les Laurentides ? À court ou à long terme ?

Studio (320 pieds carrés) autonome, attaché à une maison saine, protégé des ondes électromagnétiques, sans fragrance, moisissures, etc. Idéal pour une personne électrosensible ou légèrement chimicosensible. La personne ne doit pas utiliser de fragrances et doit posséder une automobile. Pas d’animaux domestiques. Internet possible câblé (branchement au mur).

Veuillez contacter le 514 332-4320

 

EN ESTRIE :

Refuge PHILIA 

refuge-philia

A Sutton, sur le flanc de la montagne et entouré d’arbres, petit refuge fraîchement construit à louer, pour répit. Panneaux solaires, toilette compost, chauffage et cuisinière à gaz, accès à la douche dans la maison principale. Idéal pour donner un répit aux personnes électrosensibles (entre 0.2 et 0.5 V/m à l’intérieur; possibilité de négocier le débranchement du Wi-Fi dans la maison principale) et pour tous ceux qui veulent  se déposer et explorer un contact intime avec la nature extérieure et intérieure. Pour plus d’information contacter Sylvia au 450-242-1559

 

Gîte « Électro-Home » à Sutton à 5 minutes à pied du centre du village.

Offre un gîte, chambre avec lit double, pour court et moyen séjour à Sutton dans une maison entièrement conçue et construite par et pour une personne chimico et électrosensible. Cette maison est réservée aux personnes non-fumeuses qui acceptent de ne pas utiliser de produits chimiques ni d’appareils sans-fil. Repos assuré pour les personnes EHS exténuées. Pour information téléphoner au 1-579-436-8232.

AILLEURS AU QUÉBEC:

Gîte Le piano qui jardine, couette et concert – région Chaudières-Appalaches

serge-andre-jones-maison

Séjournez chez Serge-André Jones, l’auteur de la fameuse « Soupe électro »!  « Le piano qui jardine – couette et concert », dans la région de Chaudière-Appalaches, est un gîte « électro-propre » dans lequel les invités peuvent se faire jouer du piano, se reposer et récupérer dans un endroit sain. Le niveau d’ondes dans la maison est très bas, moins de 1 microwatt par mètre carré dans les chambres à coucher.  Il y a un compteur non-communiquant.  La seule émission d’ondes vient du compteur de la voisine à environ 200m ce qui donne quelques traces d’ondes dans le salon.  (Un pic de 8 micro-watts par mètre carré à tous les 30 secondes, dans cette pièce seulement.)  C’est l’occasion de faire de belles balades dans les bois en ski ou en raquettes.  Ouvert à l’année.

Lien Air bnb: https://fr.airbnb.ca/rooms/13116103

2 réflexions au sujet de « Infolettre RESQ 6 décembre 2016 »

  1. Pourriez vous me retourner le message du témoignage de Jean Gagnon svp.
    Aucune idée de ce qui s’est passé, mais je l’ai perdu, il semble s’avoir supprimé sans que je le veuille.
    Merci!

    J'aime

  2. Merci de prendre le temps de regrouper toutes ces informations et de les mettre dans l’info-lettre. je l’apprécie grandement. Bravo pour la section Petites annonces. Enfin des endroits pour aller se reposer des ondes.
    Ginette Leclaire

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s