Remerciement Moteur de recherche

Merci à Charles Prémont et Matthieu Dugal d’avoir approfondi le sujet des effets pouvant être causé par les radios fréquences. Vous avez bien raison, ce n’est pas simple et il y a beaucoup de nuance et d’intervenants. Comme vous avez pu le constater en fessant des recherches, de nombreux êtres vivants sont touchés par le déploiement massif des technologies sans fil. Comme le sujet est très sensible, les budgets de recherche sont assez limités et de nombreux scientifiques se sont vu perdre leur poste ou retirer leur chaire de recherche pour l’avoir abordé. En 2010, en 2015 et en 2016, le Comité permanent de la santé du Canada a émis des recommandations au gouvernement Trudeau, à Santé Canada, ainsi qu’au collège des médecins et chirurgiens, afin que ceux-ci mettent à jour leurs connaissances pour intervenir et venir en aide auprès des gens qui disent ressentir des symptômes en présence de radios fréquences. Ces recommandations ont été ignorées, et les médecins qui s’intéressent au sujet ont été sanctionnés ou mis en garde par leur ordre professionnel. Même ceux d’entre eux qui travaillent actuellement pour la santé publique, qui connaissent le sujet et qui nous venaient en aide doivent à présent être discrets, car ils sont soumis à cette même politique.
À la vitesse ou vont les choses, le problème qui risque de se produire vient du fait qu’une fois qu’elles seront installées, sans principes de précaution, et vu les milliards dépensés, il sera difficile de faire reculer les entreprises et le gouvernement même si des anomalies sérieuses sont rencontrées et que les risques pour la santé sont démontrés.
Merci d’avoir fait le point objectivement et d’inviter à la prudence avec le déploiement des technologies sans fil. Si vous avez besoin d’information supplémentaire sur le sujet incluant des études ou quelques anecdotes politiques québécoises sur le sujet, je serais disponible pour discuter avec vous.

José Levesque
Vice-président et conseiller technique du RESQ
joselevesque@vert-techno.com

Le Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec (RESQ) est un organisme à but non lucratif regroupant principalement des personnes électrosensibles, auxquelles peuvent se joindre des gens qui les soutiennent. Il a été officiellement fondé le 18 juin 2016, à Sainte-Adèle.
Tel que le précisent les lettres patentes du Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec (RESQ), le RESQ a pour mission, à des fins humanitaires et de bienfaisance et sans intention de gains pécuniaires pour ses membres, de:

  • Représenter les personnes électrosensibles du Québec et être leur porte-parole.
  • Favoriser le regroupement et les échanges entre ces personnes électrosensibles.
  • Faire reconnaître et défendre les droits des personnes électrosensibles du Québec.
  • Faire connaître les ressources pouvant leur venir en aide.
  • Sensibiliser la population québécoise à l’électrosensibilité et aux effets des champs électromagnétiques.