Références et liens utiles

Voici des informations ou liens utiles permettant de comprendre le phénomène de l’électrosensibilité et d’autres impacts sur la santé des champs électromagnétiques de source artificielle. Ils vous permettront d’agir afin de réduire votre exposition aux diverses sources de champs électromagnétiques.  Des liens vous mènent vers des sources de vulgarisation scientifique, des guides pratiques, des sites web intéressants et des publications diverses.

Présentations Power Point du Rassemblement ÉlectroSensibilité Québec

Le RESQ rend publiques sur son site web des présentations Power Point (format pdf) en lien avec la pollution électromagnétique. Pour que chacun-e soit mieux informé-e et puisse mieux renseigner son entourage, les professionnel-le-s de la santé,  les élus et tout organisme susceptible de bénéficier de cette information.

Publiée en février 2017, dans le cadre de la campagne gouvernementale fédérale-provinciale sur la couverture Internet haute vitesse : Fibre optique et santé

 

Vulgarisation scientifique et autres explications

2017 (21 novembre): Un très bon article qui souligne les mesures prises par le maire de la 2e ville de Pologne pour réduire la pollution électromagnétique, et trace un portrait de l’année 2016 relativement à ce sujet. D’abord publié dans theecologist.org puis traduit et publié dans Mieux Prévenir.

2017 (18 octobre): Une réponse fouillée de Maria Acosta, biologiste et membre du RESQ, sur le site de Basses-Laurentides Refuse, à l’article du Pharmachien « Compteurs intelligents, ondes dangereuses et électrophobie »

2017 (12 mai): Lors de la journée des hypersensibilités environnementales, l’Association pour la santé environnementale du Québec (ASEQ) rendait accessibles une série de présentations données par:

  • Dr Paul Héroux, chercheur en santé au travail à la Faculté de médecine de l’Université  McGill,
  • Dr John Molot, médecin clinicien, auteur de 12 000 Canaries Can’t Be Wrong
  • Stéphane Bélainsky, technicien en hygiène électromagnétique
  • Michel Gaudet, vice-président et directeur exécutif de l’ASEQ.

2017, 12 et 13 août, Écosphère (Montréal): Présentations données par Hélène Vadeboncoeur, présidente du RESQ, et par Marie-Michelle Poisson, vice- présidente.  Les présentations de la Soirée des sages furent aussi filmées.

2016 (13 août, Écosphère): Comment les champs électromagnétiques peuvent influencer la santé (vidéo), Professeur Paul Héroux, directeur du programme de santé au travail de la Faculté de médecine de l’Université McGill

 2012 :  Quand l’environnement rend malade – une des premières publications académiques (UQAM) québécoises sur les hypersensibilités environnementales, en lien avec l’Association pour la santé environnementale du Québec (ASEQ). Créé il y a plusieurs années, cet organisme a pour but de faire reconnaître les hypersensibilités environnementales et d’obtenir des traitements appropriés et des services sociaux pour les personnes affectées au Québec.

Vidéo australienne : WiFi in Schools – The Facts.

Rapport BioInitiative 2012 (rapport)– A Rationale for Biologically-based Public Exposure Standards for Electromagnetic Fields (ELF and R

Rapports gouvernementaux:

Au Canada :

Rapport du Groupe de travail gouvernemental, Ontario, 2017 : Le temps est au leadership : reconnaître et améliorer les soins pour les personnes atteintes d’encéphalomyélite myalgique/du syndrome de fatigue chronique, de fibromyalgie, et de manifestations d’intolérance au milieu/de sensibilité chimique multiple – Rapport de la première étape

Le rayonnement électromagnétique de radiofréquences et la santé des Canadiens. Comité permanent de la Santé, Chambre des Communes, gouvernement du Canada, 2016

Sears, M. Le point de vue médical sur l’hypersensibilité environnementale, Commission canadienne des droits de la personne, Ottawa, 2007

En France:

Loi Abeille, France, 2015 : LOI n° 2015-136 du 9 février 2015 relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques (1)

  • 2017 – France – Entrée en vigueur d’un décret obligeant les entreprises à mesurer les niveaux d’exposition aux rayonnements électromagnétiques des lieux de travail et à prendre des mesures pour protéger les travailleurs
  • 2015 – France : règlement interdisant le Wi-Fi dans les garderies, en limitant l’usage dans les écoles primaires

Rapport, ANSES, sur les enfants, 2016 : Exposition des enfants aux radiofréquences : pour un usage modéré et encadré des technologies sans-fil

Jugement de tribunaux, en France, reliés à l’électrosensibilité :

  • le tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse reconnaît l’EHS comme étant un handicap, 2015
  • le Tribunal de Grande Instance de Grenoble condamne la SA ENEDIS (qui gère le réseau d’électricité en France) à ne pas installer un compteur intelligent chez un couple ayant un enfant électrosensible

Aux États-Unis:

Guides pratiques

Mauvaises ondes Documentaire qui montre comment identifier les sources de CEM dans l’environnement quotidien

EHS- bien-être au quotidien, (article) Agnès Fontana

Livres

Ces ondes qui nous entourent – ce que la science dit sur les dangers des rayonnements électromagnétiques (livre) Martin Blank, préface de Paul Héroux, Éditions Écosociété.

Réduire les ondes électro-magnétiques, c’est parti, (livre) Carl de Miranda, Éditions Jouvences.

Zappés ! Pourquoi votre cellulaire ne devrait pas vous servir de réveille-matin et 1268 façons de contrer les risques de l’électropollution, Ann Louise Gittleman, Éditions Le Dauphin Blanc.

Sites web intéressants

SITE DE LA REVUE La Maison du 21e siècle: maisonsaine.ca

Lisez les articles du site web maisonsaine.ca . Fondateur et éditeur de la revue La Maison du 21e siècle, André Fauteux est le premier journaliste québécois à avoir écrit sur l’impact sur la santé des champs électromagnétiques, et ce, depuis 1989. Vous trouverez à la page Électrosmog une foule d’articles intéressants, et à la page Journal d’une électrosensible vous aurez accès aux blogues de notre présidente, Hélène Vadeboncoeur. André Fauteux fut d’abord reporter au quotidien La Gazette et collaborateur à La Presse durant 15 ans. Vous trouverez des entrevues qu’il a réalisées ces dernières années et des conférences qu’il a filmées sur sa chaîne YouTube

CANADIANS FOR SAFE TECHNOLOGY (C4ST)
Site canadien (organisme à but non lucratif) d’une coalition de parents, citoyens et experts qui s’est donnée comme mission de renseigner les Canadiens et leurs décideurs sur les dangers des radiations électromagnétiques provenant de la technologie sans fil. Une de leurs préoccupations est l’électrohypersensibilité, et C4ST a posé des dernières années plusieurs gestes pour tenter d’en faire reconnaître l’existence par les autorités gouvernementales canadiennes. Le directeur exécutif de C4ST est Frank Clegg, qui fut président de Microsoft Canada.

WEEP : http://www.weepinitiative.org

Site canadien très bien fait, qui existe depuis plusieurs années. On y trouve, en anglais, des informations très utiles et faciles à repérer. Nous avons, avec leur autorisation, traduit des pages de ce site. Voir Vivre avec l’électrohypersensibilité: guide de survie

Environmental Health Trust

Site riche d’informations, dont une page régulièrement mise à jour sur les preuves scientifiques, et une page résumant ce que plusieurs pays font en ce qui concerne la pollution électromagnétique.

EN FRANCE:

Collectif des Électrosensibles de France/PRIARTEM

Depuis 2008, le Collectif des électrosensibles de France agit pour une reconnaissance officielle, une prise en charge adaptée et la prévention de l’intolérance aux champs électromagnétiques (EHS – SICEM). Il s’est associé à PRIARTEM : Pour Rassembler, Informer et Agir sur les Risques liés aux Technologies Électromagnétiques. On constate en furetant ce site web que beaucoup de choses se passent en France et en Europe à ce sujet !

Association Santé sans ondes : une association d’une région de la France. Comme le dit leur site web, sa vocation première est d’informer le maximum de personnes aux questions relatives aux pollutions électromagnétiques qui nous environnent et à leurs effets potentiels sur la santé.

POEM26 (Prévention Ondes Électro Magnétiques Drôme): un autre regroupement français, qui publie notamment des dépliants intéressants, dont un destiné aux jeunes: Avec le sans fil, la santé ne tient qu’à un fil; pour en télécharger un autre, cliquer ici 

Documentaires/vidéos inspirants

Même s’il date de 10 ans, le documentaire Toxique – Onde de choc peut être d’un apport précieux pour des personnes électrosensibles. Deux Québécoises touchées tôt dans leur vie par cette condition racontent leur parcours, et des chercheurs s’interrogent. Un ‘must’ !

Et si vous êtes préoccupés par le Wi-Fi à l’école, regardez/écoutez

  • cette vidéo où un professeur et chercheur de la Faculté de médecine de McGill, Paul Héroux dit ce qu’il en pense
  • cet enregistrement rendu disponible en 2012 d’une entrevue avec Dr. George Carlo, épidémiologiste américain qui conduisit dans les années 90 une étude importante révélant les effets négatifs de la technologie sans fil (en particulier du cellulaire), étude qui fut étouffée et son auteur ostracisé. Vous trouverez un article en français du Dr. Carlo ici.

Comprendre pourquoi les impacts sur la santé ne sont pas reconnus par les autorités

Pour comprendre pourquoi les autorités de santé et autres nient les effets des champs électromagnétiques: LIRE ABSOLUMENT la réponse de Maria Acosta, biologiste, à la lettre du Dr. Michel Plante (Hydro-Québec) publiée le 20 février 2017 et niant l’électrohypersensibilité dans La Tribune. L’article de Acosta se trouve  dans https://basseslaurentidesrefuse.com/  La réponse de Acosta s’intitule On ne mord pas la main qui nous nourrit. Le 27 février dernier, La Tribune avait publié une courte lettre de notre présidente en réaction à celle de Michel Plante.