Alors, vous êtes électrosensible ?

 

: Susanne Parsons, WEEP Initiative. Traduction autorisée.

ET MAINTENANT, QUE FAIRE ?

Je ne vous mentirai pas en vous disant que c’est facile, de se rendre compte qu’on est électrosensible, et ensuite non plus. Cela ne l’est pas. Pas dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Le plus important est de réduire votre exposition aux CEM (champs électro-magnétiques) et d’arriver à ce que votre corps soit en meilleure santé possible. Votre corps sera capable de récupérer plus facilement de l’exposition aux CEM si vous ne l’y exposez pas. Croyez-moi, je l’ai vécu et je le vis encore. Toutefois, en faisant une grande partie des actions mentionnées ci-dessous, ma vie s’est considérablement améliorée pendant l’année dernière. [Ne vous sentez pas obligés de tout faire en quelques jours, allez-y un pas à la fois, à votre rythme et observez comment vous vous sentez. Chaque personne est différente et les niveaux d’électrosensibilité ne sont pas les mêmes pour tous].

La première fois, lorsque j’ai découvert que j’étais EHS et que l’on m’a parlé de tout ce que je devrais faire pour aller mieux, je me suis senti dépassée. Cependant, une fois que j’eus commencé à poser des gestes, je me suis sentie mieux. J’étais assez surprise lorsque je me suis rendu compte de toute la  douleur subliminale et de la souffrance que j’avais vécues.

C’était de la douleur et de la souffrance différentes des douleurs aiguës que je vivais. Je ne savais même pas qu’elles étaient présentes avant qu’elles ne soient parties ! Lorsqu’elles sont parties, ma tête était dix fois plus légère et sans tension. J’étais extatique du soulagement physique ressenti et ma famille pensait que j’étais devenu folle parce que je dansais dans la maison en chantant alors que j’avais reçu un terrible diagnostic.  Très vite, tous mes symptômes diminuèrent. Je pouvais marcher, penser et parler sans difficulté, les acouphènes avaient décru, je n’avais plus de maux de tête quotidiens et plus de symptômes neurologiques !

J’ai aussi eu une agréable surprise lorsque d’autres aspects se sont améliorés. Des aspects que je n’avais pas associés à l’EHS, tels que la douleur et la pression chroniques aux sinus et aux oreilles que les docteurs ne pouvaient pas expliquer, des symptômes de fibromyalgie, la sensibilité aux parfums, des saignements de nez, des problèmes de vision et de vessie qui étaient devenus très embêtants.

Tous mes symptômes se sont améliorés ou ont disparu pendant les quelques semaines de mon séjour à la maison, après élimination des technologies sans fil et réduction de l’intensité des CEM. Des symptômes reviennent lorsque je suis exposée, mais pas aussi violemment qu’avant. Mon corps a pris un certain temps avant de guérir suffisamment pour que je n’aie pas de symptômes liés à une courte exposition. Mais je ne serai jamais capable de tolérer une forte ou longue exposition à la technologie sans fil ainsi qu’aux tours de téléphonie cellulaire.

grenouille-dans-chaudron-300x260

Placez une grenouille dans un chaudron d’eau bouillante et elle sautera pour en sortir. Placez-la dans un chaudron d’eau froide chauffée doucement, elle ne remarquera rien et elle restera dans le chaudron . Après tout ce que j’ai vécu, je suis reconnaissant de ne pas être une grenouille, sinon je serais en train de bouillir.

Page suivante…