Ce qu’est l’électrosensibilité

Ce qu’est l’électrosensibilité

Note: le texte qui suit est une brève introduction à l’électrohypersensibilité. Pour plus d’informations, consulter notre page Vivre avec l’électrohypersensibilité – guide de survie – qu’est-ce que l’EHS

L’électrosensibilité, aussi appelée électrohypersensibilité – est un ensemble de symptômes (un syndrome[i]) qui se développe à plus ou moins brève échéance suite à une exposition répétée aux rayonnements[ii] émis par les champs électromagnétiques, ou suite à une forte exposition à des champs électromagnétiques.

L’électrosensibilité, selon des scientifiques,  se manifeste par des réactions de plusieurs systèmes dans l’organisme : par exemple le système nerveux (maux de tête, insomnie, étourdissements, engourdissements dans les membres, etc) et le système cardiaque (palpitations, incluant la tachycardie et la bradycardie) etc. suite à une exposition aux radiations émises par des équipements de technologie sans fil. On parle ici de tours et antennes de téléphonie sans fil, d’antennes d’Internet, de technologie wi-fi, de téléphones cellulaires et sans fil, de tablettes, de compteurs intelligents, etc. De plus – ce qu’on ignore souvent – c’est que les champs électromagnétiques issus non plus de la technologie sans fil, mais du réseau électrique, du filage des bâtiments et des appareils fonctionnant à l’électricité peuvent aussi rendre la vie difficile à des personnes électrosensibles.  

Alors que les pouvoirs publics refusent sauf exception de reconnaître l’existence du syndrome d’électrosensibilité aux  champs électromagnétiques (CEM), les personnes électrosensibles[iii], de plus en plus nombreuses, font face à de multiples difficultés reliées à l’impact sur leur santé des CEM.

[i] Définition de syndrome : Ensemble de signes, de symptômes, de troubles dont les causes sont inconnues ou multiples. Dictionnaire Le petit Larousse illustré, 2004.
[ii] Aussi appelés radiations non ionisantes : micro-ondes, ondes radio, radiofréquences, pour les différencier des radiations ionisantes que sont par exemple les rayons-x.
[iii] L’électrosensibilité porte aussi d’autres noms : électrohypersensibilité (EHS), l’hypersensibilité aux champs électromagnétiques (HSEM), l’intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques (ou IEI-CEM pour l’Organisation mondiale de la santé), le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM).